Quand planter de l'ail avec la lune?

Quand planter de l'ail avec la lune?

 

Planter de l'ail en suivant les phases de la lune est une pratique ancestrale que de nombreux jardiniers continuent d'adopter pour optimiser leur récolte. Cette méthode repose sur l'idée que les cycles lunaires influencent la croissance des plantes, en particulier pendant les phases de la lune croissante et décroissante. Découvrez comment aligner votre calendrier de plantation d'ail avec les phases lunaires pour améliorer la vigueur et le rendement de vos cultures.

La plantation de l'ail en fonction des phases de la lune est une pratique ancienne qui a ses partisans.

Mais attention! la science moderne ne fournit pas de preuves solides pour étayer son efficacité.

Si vous souhaitez suivre ce calendrier lunaire traditionnel pour planter de l'ail, voici 4 conseils généraux 

1. Lune croissante

  • On recommande de planter de l'ail pendant la phase de lune croissante, car on pense que cela favorise la croissance des parties aériennes de la plante.

2. Signe du zodiaque

  • Certains calendriers lunaires prennent également en compte les signes du zodiaque, tels que le Taureau, la Vierge et le Capricorne, comme des signes favorables pour la plantation d'ail.


3. Éviter la pleine lune

  • Évitez de planter de l'ail pendant la pleine lune, car cela peut être considéré comme une période moins favorable pour la plantation.

4. Les conditions locales

  • Gardez à l'esprit que les conditions locales, telles que la température et le climat de votre région, ont également un impact sur la croissance de l'ail.
  • Il est donc important de prendre en compte ces facteurs.

Attention

  • Les recommandations sur la plantation en fonction de la lune relèvent davantage de la tradition et de la croyance que de preuves scientifiques solides.
  • Si vous préférez suivre des pratiques de jardinage basées sur des données scientifiques, on recommande de prendre en compte les conditions locales, le sol, la météo et d'autres facteurs spécifiques à votre jardin pour décider du moment optimal pour planter de l'ail.

D'où vient cette pratique?

  1. Les agriculteurs ont traditionnellement observé que certaines phases de la lune semblaient avoir un impact sur la croissance des plantes et sur d'autres activités agricoles. Par exemple, ils ont remarqué que les marées étaient influencées par les phases de la lune, ce qui suggérait une connexion entre la lune et l'eau, un élément crucial pour la croissance des plantes.

  2. De nombreuses civilisations anciennes, comme les Babyloniens, les Égyptiens, les Grecs et les Romains, utilisaient des calendriers lunaires pour organiser leur agriculture et leurs activités quotidiennes. Ces calendriers lunaires incluaient souvent des recommandations sur le moment optimal pour planter et récolter des cultures.

  3. Les croyances populaires et les traditions ont également joué un rôle important. Certaines cultures croyaient que la lune avait une influence mystique sur la croissance des plantes, et elles planifiaient donc leurs activités agricoles en conséquence.

  4. Cette pratique a souvent été transmise de génération en génération au sein des communautés rurales. Les agriculteurs ont appris à planter leurs cultures en fonction des phases de la lune grâce à l'expérience et à la tradition.

Plantation d'ail: quelles sont les étapes?

La plantation de l'ail peut varier légèrement en fonction de votre région, du type d'ail que vous plantez (ail commun ou ail d'ornement), et des conditions locales, mais voici les étapes générales à suivre pour planter de l'ail avec succès :

  1. L'ail est généralement planté à l'automne, quelques semaines avant le premier gel. Cela permet aux gousses d'ail de s'enraciner et de développer des racines avant l'hiver. En général, la période de plantation se situe entre septembre et novembre, selon votre région.

  2. Choisissez des gousses d'ail saines et non endommagées. Vous pouvez les acheter dans un magasin de jardinage ou les utiliser à partir d'une récolte précédente. Divisez les gousses en gardant leur peau extérieure intacte.

  3. L'ail prospère dans un sol bien drainé et riche en matière organique. Amendez le sol avec du compost ou du fumier bien décomposé pour améliorer la fertilité. Assurez-vous également que le pH du sol est compris entre 6 et 7, ce qui est légèrement acide à neutre.

  4. Plantez chaque gousse d'ail à environ 5 à 10 cm de profondeur, pointe vers le haut, et espacez-les d'environ 10 à 15 cm les unes des autres. Les rangées d'ail devraient être espacées de 30 à 45 cm.

  5. Après la plantation, arrosez abondamment pour aider les gousses à s'installer et pour éliminer les poches d'air autour des gousses. Assurez-vous que le sol reste humide mais pas détrempé.

  6. Ajoutez une couche de paillis organique, comme de la paille ou des feuilles mortes, sur le lit d'ail. Cela aidera à conserver l'humidité, à contrôler les mauvaises herbes et à maintenir une température du sol plus stable.

  7. Veillez à garder le lit d'ail propre en éliminant les mauvaises herbes qui pourraient concurrencer les plantes. Assurez-vous également de maintenir un bon approvisionnement en eau pendant toute la saison de croissance.

  8. L'ail est généralement récolté l'été suivant la plantation, lorsque les feuilles commencent à jaunir et à s'affaiblir. Arrachez les bulbes soigneusement et laissez-les sécher à l'ombre pendant quelques semaines.

  9. Une fois que les bulbes sont secs, coupez les racines et les feuilles, laissez les tiges d'environ 5 cm de longueur, et stockez les bulbes dans un endroit frais et sec.

Suivre les phases de la lune pour planter de l'ail peut sembler traditionnel, mais beaucoup croient fermement à son efficacité. Que vous soyez un jardinier expérimenté ou un débutant, expérimenter avec ces techniques peut ajouter un élément intéressant à votre pratique du jardinage. Assurez-vous simplement de combiner cette approche avec des méthodes éprouvées pour garantir la santé et la productivité de votre jardin.

NB: adaptez l'utilisation de fumure ou d'engrais aux besoins spécifiques de vos plantes, en particulier pour les cultures d'épices comme l'ail. Évitez les engrais chimiques si vous privilégiez des méthodes de culture biologique ou traditionnelle. Assurez-vous de considérer les conditions locales et les spécificités de votre sol.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.